Avec Tom Brady de retour, les Patriots enregistrent une nouvelle victoire

Patriots Panthers Football

Pour le troisième match de présaison face aux Panthers, Tom Brady était de retour sur le terrain après plusieurs mois sans jouer.

Malgré une précision quelconque au niveau de ses passes, Brady (3/9, 76 yards, 1 touchdown) a montré qu’il est encore le patron. Sur la première passe, il trouve un receveur pour un gros gain de 37 yards puis sur la seconde Chris Hogan (5 réceptions, 62 yards, 1 touchdown) marque un touchdown de 33 yards. A l’inverse, le titulaire du poste de quarterback du côté de Carolina, Cam Newton (13/29, 100 yards, 2 interceptions)  a enchainé les erreurs avec deux interceptions et moins de 50% de passes réussies.

Dans le match des remplaçants de Brady, Jacoby Brissett (9/9, 85 yards, 1 touchdown) a fait une bien meilleure impression que Jimmy Garoppolo (9/15, 57 yards) en rendant une copie impeccable agrémenté d’un touchdown alors que Garoppolo a déçu en ne réussissant qu’un seul first down sur quatre tentés.

Du côté de la défense, de nombreux gros jeux ont été joués avec notamment trois interceptions des defensive backs (McCourty, Harmon et Ryan). Durant les trois premiers quart-temps, la franchise du Massachusetts n’a encaissé qu’un seul field goal. Cependant, dans les quinze dernières minutes, les Panthers ont inscrit deux touchdowns via Joe Webb (6/17, 123 yards, 2 touchdowns) qui a trouvé Marcus Lucas (2 réceptions, 32 yards, 2 touchdowns) dans la end zone.

Au final, les Patriots gagnent leur troisième match d’affilée en présaison en autant de matchs malgré une remontée de Carolina en fin de match. Tom Brady est bien de retour et la défense semble au point pour le début de la saison régulière.

Barkevious Mingo arrive chez les Patriots à travers un échange avec les Browns

1376775839000-USP-NFL-Preseason-St-Louis-Rams-at-Cleveland-Bro

Après le départ de Bryan Stork pour les Redskins, les Patriots renforcent leur défense et notamment leur escouade de linebackers.

Selon ESPN, Barkevious Mingo prend la direction de New England dans un échange avec Cleveland (compensation non connue).

Drafté en 2013 par les Browns avec leur sixième choix de draft, il a déçu vu son potentiel. Chaque année, son total de sacks a baissé atteignant zéro la saison passée. Cependant, c’est encore un jeune joueur plein de potentiel que les Patriots récupèrent.

En 2016, Mingo a compilé 24 plaquages, 4 passes défendues et 1 interception en 16 matchs.

Au bout du suspense, les Patriots battent les Bears

20947217-standard

Les Patriots avaient idéalement débuté leur présaison avec une victoire face aux Saints lors de la semaine 1. Pour continuer leur préparation d’avant-saison, New England avait rendez-vous avec les Bears à Foxborough.

Tom Brady devait commencer la rencontre mais le futur Hall of Famer s’est entaillé la main avec un ciseau avant le match. Jimmy Garoppolo a donc pris sa place pour ce match.

Le remplaçant de Brady a de nouveau livré un match sans faute même s’il a mis du temps à se mettre en route sur le terrain. Les joueurs de Chicago prennent un superbe départ en prenant 11 points d’avance dés le premier quart-temps notamment grâce à un touchdown de Jeremy Langford (8 courses, 55 yards, 1 touchdown). Cependant, les visiteurs vont connaître un gros trou d’air de deux quart-temps permettant à leurs adversaires de revenir dans le match.
Dans le second acte, les locaux vont inscrire leurs deux touchdowns du match. Tout d’abord par l’intermédiaire de LeGarrette Blount (11 courses, 69 yards, 1 touchdown) qui trouve la faille dans la défense des Ours via une course d’un yard pour aller dans la end zone puis par Garoppolo (16/21, 181 yards, 1 touchdown) qui trouve A.J. Derby (6 réceptions, 71 yards, 1 touchdown) dans la terre promise.
Après 2 field goals de Stephen Gostkowski dans le troisème quart-temps (23-11), New England va s’endormir et laisser revenir Chicago au tableau d’affichage… Les joueurs de l’Illinois vont tout faire pour égaliser au score mais ils s’écrasent à un petit point des Patriots malgré le touchdown de B.J. Daniels (2 réceptions, 34 yards, 1 touchdown) sur une passe de Connor Shaw (4/6, 42 yards, 1 touchdown).
Tout comme Garoppolo, Jacoby Brissett (9/13, 87 yards) n’a pas commis d’erreur mais a eu du mal à concrétiser les temps forts de son attaque. Enfin, Cyrus Jones a de nouveau montré ses qualités de playmaker avec une nouvelle interception.

Avec un Jimmy Garoppolo solide, les Patriots gagnent face aux Saints en présaison

Jimmy Garoppolo

Le football est de retour après de longs mois d’absence et les joueurs avaient à coeur de fouler de nouveau les pelouses.

Tom Brady sera absent pour les quatre premiers matchs de saison régulière et donc Jimmy Garoppolo se devait de nous rassurer avec ce premier match de présaison face aux Saints.

New England remporte le match face à New Orleans sur le score de 34-22 grâce à des gros jeux défensifs, un jeu au sol solide et des quarterbacks sans faute.

Défensivement, Jamie Collins a marqué un touchdown sur une interception retournée pour 43 yards. Cre’von LeBlanc (rookie non drafté) a également intercepté une passe. Qui plus est, Trey Flowers et Cyrus Jones ont recouvert deux fumbles.
Au niveau de l’attaque et de son jeu terrestre, Tyler Gaffney (9 courses, 64 yards, 1 touchdown) et LeGarrette Blount (9 courses, 20 yards, 1 touchdown). Gaffney a joué une belle rencontre pour son retour après sa grave blessure?
Enfin, au niveau aérien, Garoppolo (11/18, 168 yards) a joué l’ensemble de la première mi-temps sans commettre d’erreurs et il a su mener son attaque. Jacoby Brissett (7/13, 63 yards) a également eu du temps de jeu et a été intéressant dans sa gestion de l’attaque sans avoir d’interceptions lui aussi.

Pour un premier match de présaison, les rookies ont été intéressants avec de belles actions et des statistiques complètes comme Cyrus Jones ou Malcolm Mitchell (4 réceptions, 55 yards) malgré sa blessure. Une bonne entame de présaison pour l’ensemble des Patriots qui laisse présager une belle suite.

 

Deux nouveaux joueurs chez les Patriots

usa-today-8039269.0

Quelques jours avant le début du camp d’entrainement des Patriots, les dirigeants ont décidé d’ajouter deux nouveaux joueurs à l’effectif.

C’est la franchise du Massachusetts qui a annoncé elle-même les deux signatures.
Ainsi, Vinnie Sunseri et Kyler Kerbyson rejoignent New England.

Sunseri est un défensive back drafté en 2014 au cinquième tour par les Saints. Il a joué 9 matchs pour New Orleans en 2014 avant de se blesser à l’épaule. En 2015, il s’est de nouveau blessé (genou) entraînant son éviction de la franchise.

Pour Kerbyson, c’est un rookie sortant de l’université de Tennessee qui n’a pas été drafté  lors de la dernière draft. C’est un joueur polyvalent car il a évolué au poste de tackle et de guard gauche jouant donc des deux côtés du terrain.

Maintenant, ils sont 89 joueurs dans l’effectif des Patriots.

L’appel de Tom Brady rejeté

CHIEFSPATRIOTS2 SP 092914 DRE 2604f

Coup de massue pour les Patriots et leurs fans!

Tom Brady avait demandé le rejet de sa suspension de quatre matchs dans l’affaire du Deflategate devant la Cour d’appel du second circuit américain.

Selon NFL Media, l’appel a été rejeté par la Cour d’appel.

Il existe cependant un dernier recours pour Brady qui est de faire appel devant la Cour Suprême mais la réussite de cette demande est très peu probable.

Le quarterback des Patriots a 90  jours pour utiliser ce dernier recours.

La titularisation de Jimmy Garoppolo pour les quatre premiers matchs de la saison régulière (Cardinals, Dolphins, Texans, Bills) semble de plus en plus proche.

Saison déjà terminée pour Michael Williams

usa-today-9020305.0

La saison n’est pas encore commencée qu’elle est déjà terminée pour le pauvre Michael Williams…

Selon le Boston Globe, le tight end a subi une déchirure du ligament croisé antérieur du genou gauche lors de l’entraînement de mercredi.

Même si Williams n’est pas la cible préférentielle de Tom Brady (seulement 3 passes captées), il reste un joueur important notamment dans les blocks. Ancien lineman offensif, il a joué quinze rencontres dont neuf en tant que titulaire. Il a joué 40% des snaps en attaque et 33% des snaps sur les phases d’unités spéciales.

Nouveau contrat en vue pour Malcolm Butler?

malcolm-butler-nfl-afc-divisional-kansas-city-chiefs-new-england-patriots-850x560

Le héros du Super Bowl 49 a toujours son contrat rookie mais il aimerait bien améliorer ce qu’il touche par an au vu de ses performances et de son statut.

Ainsi, selon Mike Reiss d’ESPN, Malcolm Butler aurait annoncé à ses proches et à ses coéquipiers son intention de demander un nouveau contrat avant le commencement de la saison qui arrive. Actuellement, le cornerback touche un salaire annuel de 600 000 dollars ce qui est bien peu vu sa nouvelle dimension. Il a également raté (volontairement) les deux OTA (activité organisé par l’équipe) des Patriots.

L’année dernière, Butler a cumulé 67 plaquages, 15 passes défendues et 2 interceptions en 16 matchs.

Bilan de la draft 2016 des Patriots

usa-today-8941381.0

 Comme chaque année, la draft est l’évènement marquant de chaque intersaison en NFL. En 2016, les Patriots n’ont pas eu de choix de premier tour à cause du scandale du Deflategate mais ils disposaient de nombreux choix dans les tours suivants. Ils ont ainsi choisi 9 joueurs (un cornerback, deux offensive linemen, un quarterback, deux linebackers, deux receveurs et un defensive tackle).

-Cyrus Jones (60ème choix, cornerback) :
Le premier choix de New England lors de cette draft est un cornerback sorti de l’université d’Alabama. Malgré un petit gabarit, Jones est un excellent nickel corner et a de bonnes mains. De plus, il peut être un très bon joueur d’unité spéciale en tant que retourneur. En 15 matchs en 2015, il a effectué 37 plaquages, forcé 2 fumbles, recouvert 1 fumble et intercepté 2 passes.

-Joe Thuney (78ème choix, offensive guard) :
Joueur de ligne offensive, Thuney est polyvalent car il peut jouer aux postes de guard et de tackle. Il va renforcer notre ligne offensive. Il a joué 12 matchs avec North Carolina State.

-Jacoby Brissett (91ème choix, quarterback) :
Un nouveau joueur de l’université de North Carolina State sélectionné par les Patriots dans cette draft. Comparé à Brett Hundley pour cette draft, Brissett est un quarterback solide qui a un très gros bras et qui reste serein malgré la pression. En 13 matchs la saison dernière, il a cumulé 60% de passes complétées pour 2 662 yards, 17 touchdowns et 6 interceptions.

-Vincent Valentine (96ème choix, defensive tackle) :
Sortant de la fac de Nebraska, Vincent Valentine est un colosse qui s’il réussit à avoir une bonne hygiène de vie, il peut devenir un très bon nose tackle. Il a peu joué lors de sa dernière année en université. En 7 matchs, il a plaqué 10 fois dont 3 fois pour un sack.

-Malcolm Mitchell (112ème choix, wide receiver) :
Les blessures ont émaillé le parcours de Mitchell à Georgia mais il dispose de bonnes mains qui font de lui un receveur sûr. Il peut être comparé à Chris Conley des Chiefs. En 2015, il a joué 13 matchs pour 58 réceptions, 866 yards et 5 touchdowns.

-Kamu Grugier-Hill (208ème choix, linebacker) :
Kamu Grugier-Hill fait parti des meilleurs plaqueurs de la NCAA en seulement 10 matchs avec notamment 16,5 plaquages pour perte (12ème en NCAA). Il a compilé 70 plaquages (16,5 pour perte et 6,5 sacks) cette saison.

-Elandon Roberts (214ème choix, linebacker) :
Capitaine des Cougars de Houston, Roberts est le leader en NCAA des plaquages réussis en solo avec 88 et 142 au total en 14 matchs. Il a sacké 6 fois un quarterback, forcé 2 fumbles, intercepté 1 balle et défendu 5 passes.

-Ted Karras (221ème choix, offensive guard) :
Un nouveau joueur de ligne offensive pour renforcer celle des Patriots qui a été friable lors de la dernière saison. Karras a joué 12 matchs avec l’université d’Illinois cette année.

-Devin Lucien (225ème choix, wide receiver) :
Il était prévu que Devin Lucien ne soit pas drafté mais les Patriots en ont décidé autrement. Avec 66 réceptions pour 1 074 yards et 8 touchdowns, il était le leader des receveurs à la fac d’Arizona State.

Tom Brady de nouveau suspendu pour le Deflategate!

c8c6d183112ced247e0f6a70670019b8_r900x493

Le feuilleton du Deflategate n’est toujours pas terminé!

En effet, selon NFL Media, la cour d’appel a pris la décision de rétablir la suspension originelle de quatre matchs à l’encontre de Tom Brady.

Pour répondre à cette nouvelle offensive de la NFL, Brady a un éventail de choix variés. Cela va de l’injonction pour supprimer la décision, faire appel ou bien saisir la Cour Suprême.